Solidarité

action_1V2

Each day we see the wonderful work of our Members, Personalities and Organizations on the Horyou platform. They are always Ready to Act! This week, we highlight the work and actions of great Organizations from Switzerland, Mexico and France.

Member: Xavier Thorens
Location: Switzerland

Xavier Thorens, an Horyou member from the UNDL foundation, puts forward this interesting action involving language accessibility. The UNDIL’s goal is to grant everyone access to the universal knowledge that is available on and via the Internet. It is a crowdfunding project that can be found on Indiegogo. The idea is to create the first Baatonum free dictionary. Baatonum is the language of the eponymous population in Northern Benin. The platform that will be used is Muhit, a free online harmonized dictionary that will include around 50 000 words of the language. The funds collected from the Indiegogo platform will serve to find and gather a team of local language experts, train and remunerate the linguistic team, and integrate the words into Muhit. Discover more about this action here.

By Amma Aburam

action_2v2

Organización: Fundación Punta de Mita
Locación: México

En la comunidad de Higuera Blanca, un 51% de los habitantes mayores de 15 años no terminaron la escuela primaria, lo que significa que la calidad de la educación debe mejorar significativamente para así motivar a los infantes a continuar hacia la escuela secundaria. Gracias al compromiso y liderazgo de Osbaldo Osorio, director de la escuela primaria de Higuera Blanca, hoy el reto es sumar recursos para realizar el proyecto de una biblioteca escolar con un costo total de $312,000 mxn. Hasta el momento se tiene cubierto aproximadamente una quinta parte del presupuesto, lo que permitirá construir cimientos y paredes. Con la ayuda de todos ustedes, la primaria Higuera Blanca muy pronto podría enriquecer importantes áreas educativas como son: lectura, escritura (ortografía) y matemáticas, con un interesante y didáctico programa extra escolar que incluye: invención de cuentos y leyendas, concursos de aprendizaje y cálculo mental. ¡Dona Ahora! Descubre mas sobre esta acción aquí.

Escrito por Kristopher Torra

action3.2V2

Association: Atelier Logement Solidaire
Location: France

L’atelier Logement solidaire, association d’innovation sociale, est porteur du projet Alternativ’ hotel qui a pour but d’améliorer les conditions d’hébergement des familles avec enfants mineurs. Devant l’insuffisance d’hébergements d’urgences, et les solutions proposées par le secteur hôtelier qui sont sensées « dépanner » demeurant inefficaces, Altenativ’hotel propose à ces familles une solution moins chère qui comprend un accompagnement solidaire, un suivi social et un hébergement en appartement. Découvrez cette belle initiative ici.

Par Amma Aburam

    English version here

    Horyou compte mondialement sur sa plate-forme plus de 800 organisations à but non lucratif qui viennent de plus de 50 pays et qui incarnent la nécessité et la diversité du Social Good. Elles ont rejoint la communauté Horyou pour avoir une chance de trouver des personnes et des institutions qui soutiennent le Social Good, et pour partager des idées, des projets et des expériences de vie. Pour quelques unes d’entre elles qui ne possèdent pas leur propre site web et qui en font la demande, Horyou leur sert de plateforme principale de communication et nous leurs attribuons volontiers un espace dédié en ligne pour communiquer sur leur activité. Dans son concept, l’objectif du Forum de l’innovation sociale et de l’éthique globale (SIGEF) est de contribuer à déclencher une interaction dans le monde réel entre ces organisations entre elles, d’une part, ainsi que, d’autre part, avec l’influente place internationale de Genève.

    ONG_sigef3_inarticle

    C’est une bonne chose de commenter, de “lighter” et de partager en ligne, mais c’est encore mieux d’interagir dans le monde réel ; mieux encore, de prolonger une connexion en ligne par une interaction dans le monde réel. L’objectif du SIGEF est ainsi de rassembler à Genève plus de 50 organisations actives sur la plate-forme, issues de divers endroits et milieux. Ces organisations sont au cœur de ce que nous à Horyou pensons incarner ; c’est pourquoi le SIGEF leur accorde un espace dédié où elles peuvent interagir et partager les unes avec les autres, ainsi qu’avec les participants de la conférence. Ce faisant, le forum leur permet de se mettre en avant dans un événement international qui est en synergie avec leurs causes, leur travail et leurs actions.

    ONG_sigef4_inarticle

    En outre, les organisations invitées bénéficieront d’interviews qui seront diffusées sur la chaîne Horyou TV sur YouTube ; elles auront également l’occasion de présenter sur scène leurs causes et leurs actions. Enfin, le SIGEF sera pour elles l’occasion d’établir de précieuses connexions et de créer des synergies.

    Le SIGEF 2014 avait permis aux organisations d’établir des liens réels entre elles, ainsi qu’avec les participants. Pour certaines d’entre elles, de véritables partenariats se sont réalisés. Nous sommes donc impatients de voir ce que l’édition 2015 apportera. En ce moment, les organisations les plus actives sur la plate-forme reçoivent leurs invitations à participer. Vous trouverez ci-après les noms de quelques-unes de celles que vous pourrez rencontrer cette année. Découvrez leurs profils sur Horyou et renseignez-vous plus amplement à leur sujet et sur le forum sur www.sigef2015.com.

    Action Enfance Association Humanitaire Enfants d’Ongandi Association pour la promotion des bibliothèques rurales (ASPROBIR) Brasil in Move Etre Afrique Fondation Moi pour Toit La Vie Nomade MOCICA On passe à l’acte Pont Universel Saek Thmey International Sholutions Social Business Models Tourism for Help Fondation Kemi Malaika Movement France Educapeace

    Restez régulièrement connectés pour les mises à jours de la liste des organisations qui seront présentes.

    Par Amma Aburam

    Visualisation Teboul

    Le projet The Wall est un concept et un mouvement artistique sans égal. Dans des galeries d’art urbain spécialement créées à cette fin, les œuvres de Street Artists du monde entier sont exposées sur des supports innovants : des murs encadrés, avec des couleurs et texture variées. Nous découvrons ce projet avec l’un de ses créateurs, Louis Larret – Chahine. Louis Larret-Chahine

    1) Pouvez vous vous présenter et nous dire comment vous en êtes venu à créer le projet The Wall?

    Jeune diplômé parisien, j’ai créé The Wall avec trois associés en janvier 2015. Ils étaient, comme moi, convaincus que l’art urbain est l’une des expressions artistiques les plus populaires, démocratiques et émancipées de toute l’histoire de l’humanité. Cette initiative, qui devait être un hobby, a rapidement pris de l’ampleur en raison de son rapide succès auprès des artistes comme des collectionneurs, des pouvoirs publics comme des amateurs.

    2) En quoi consiste le projet?

    La galerie The Wall propose, pour la première fois, du Street Art sur son support de prédilection : des murs de taille, couleur et texture différentes, fait sur mesure en fonction des exigences et du style de la quarantaine d’artistes que nous représentons. Chaque collectionneur peut ainsi s’offrir un fragment du réel urbain, les œuvres constituant symboliquement un morceau de mur prélevé sur les façades de la ville qu’il est ensuite possible d’accrocher chez soi.

    3) Quel est l’inspiration derrière le projet? Mr.-Tea-Destruction Edit

    La culture est l’arme absolue du vivre ensemble. Elle permet de se réunir autour d’un centre d’intérêt commun, de créer du lien social autour d’un projet partagé, de réfléchir à la place de l’homme, à sa relation avec l’urbain… Toutefois, s’agissant du Street Art, il manquait un vrai medium de diffusion : utiliser des techniques comme le « pressionisme » sur une toile standard nous paraissait assez triste. Nous avons donc réuni une dizaine d’artistes pour développer le support idéal : les Walls. Ces supports nous permettent de réunir les amateurs autour d’événements réguliers : vernissages, concours, live-painting, expositions, ateliers à destination du jeune public, festivals…

    4) Selon vous, comment voyez-vous l’évolution du Street Art, aujourd’hui reconnu comme art contemporain à part entière? Ce n’était pas toujours le cas…

    Partout, de Delhi à Paris, dans les démocraties comme dans les régimes dictatoriaux, des artistes envahissent les rues, les murs, les trottoirs pour y laisser éclater leur art, tout en affinant leur technique et en développant une nouvelle recherche esthétique. L’engouement du public encourage et fait écho à une expression créatrice sans cesse plus innovante, mais toujours contestataire. Il était inévitable, en raison de la réunion de ces quatre critères – technique, esthétique, message et engouement – que l’art urbain soit reconnu, à part entière, dans l’art contemporain.

    5) Selon vous, quel est le rôle de l’art et plus précisément du Street Art dans l’action solidaire (le Social Good)?

    Les activités artistiques ont toujours eu un rôle dans la société ; une certaine forme de communion, comme la critique de notre système sociétal, sont à mettre au crédit, au moins en partie, du medium artistique. L’art urbain a cependant une spécificité, s’agissant des actions solidaires. Simple, populaire, souvent réalisé à plusieurs, c’est une activité porteuse et créatrice de cohésion pour tous les milieux sociaux. C’est suffisamment rare pour être célébré. La scène parisienne en est d’ailleurs une très bonne illustration. Jérome-Mesnager-La-ronde-à-cinq-868x1144 EDIT

    6) Vous faites une donation chaque année a une association, pourquoi cette initiative et comment choisissez vous l’association à laquelle vous faites la donation?

    Dès le début, l’aventure The Wall fut pensée comme artistique et solidaire. Ce sont les deux piliers fondamentaux. Nous pensons que l’entreprise solidaire est la forme associative du XXIeme siècle, c’est pourquoi nous reversons 20% de nos bénéfices à une association choisie annuellement par l’ensemble des membres de notre communauté (artistes, associés, etc.), au terme d’une procédure de vote complètement transparente.

    7) Que signifie pour vous le fait de Rêver, Inspirer et Agir? (Les trois mots phares chez Horyou)

    Cela pourrait être ma devise ainsi que celle du philantrepreneuriat qui inspire la démarche de The Wall ! Tous les jours je rêve d’un monde meilleur où l’art et les actions positives feraient des émules et où les sociétés – suivant notre exemple – verseraient 20% de leur bénéfice pour le Social Good au lieu de faire la course au moins-disant social.

    Written by Amma Aburam

    More Stories

    A two-day event will discuss challenges faced by children in urban areas; they will include a Hackathon and roundtables on innovation. The United Nations Children’s...