projets

logo_SIGEF_Colors_5 copy

Le SIGEF 2014 a réuni 1800 participants, dont 50 organisations et associations à but non lucratif, autour de 30 intervenants internationaux dans six sessions plénières, 8 ateliers thématiques et 6 panels qui ont été autant d’occasions de riches échanges autour d’idées, projets et actions d’innovation sociale émanant de personnes venues de tous les coins du monde. A leur tour, ces échanges ont ouvert la voie à des collaborations transfrontières et des partenariats multiformes. Enfin, deux prix ont été décernés à deux projets proposant des solutions pertinentes à des défis cruciaux.

Mehdi_Eaunergie-s

Mehdi Hadj-Abed, qui a remporté le prix du Meilleur projet avec sa création “Eaunergie”, un dispositif d’utilisation très simple, écologique et très peu coûteux qui permet d’assainir l’eau, d’où qu’elle provienne, évoque avec une joie non feinte la façon dont le SIGEF a changé sa vie : “ Ma participation au SIGEF et le prix que j’y ai gagné, explique-t-il, m’ont fait poussé des ailes et maintenant je m’envole! En ce moment, je suis en discussion avec le Conseil général de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur en qualité d’expert en matière d’assainissement de l’eau. Et je suis, par ailleurs, en discussion avec une grande entreprise pour la distribution de mon dispositif dans les territoires d’Outremer. J’ai conscience que je dois toutes ces belles choses qui m’arrivent à mon expérience au SIGEF qui a reconnu le potentiel de mon projet.”

Hector_BeyondBeanie-s

Hector Alvarez, de son côté, a gagné le prix du public pour son projet Beyond Beanie, une marque vestimentaire dont les profits vont directement à des femmes artisans en Bolivie. De son point de vue, le “SIGEF est un moteur parfait pour promouvoir et développer plein de projets sociaux, ou tout simplement les faire découvrir. Je conseillerai à toutes les personnes intéressées par l’action solidaire à travers le monde de découvrir la plateforme Horyou et de participer aux prochains SIGEF.”

Ces success stories, pour partie, sont la raison pour laquelle nous sommes heureux de récidiver cette année avec le SIGEF 2015 – dont le thème est : Construire de meilleures perspectives d’avenir -, et d’y accueillir encore plus de porteurs de projets. Cette nouvelle édition aura lieu du 23 au 25 octobre 2015, au Bâtiment des forces motrices, à Genève, en Suisse. L’appel à projets a été lancé en juillet 2015, aussi vous demandons-nous de vous hâter de nous soumettre vos projets innovants en les postant sur la plateforme Horyou.

Tous les projets seront examinés et ceux qui seront sélectionnés pourront être présentés par leurs porteurs au “Project Hub”, pendant la conférence. Il s’agit d’un espace dédié à l’exposition de projets socialement innovants et éthiques qui méritent d’être connus et promus.

Qu’est ce qu’un projet socialement innovant et éthique? C’est un projet qui répond à quatre critères spécifiques :

• Il doit être original et exemplaire d’une manipulation simple, nécessitant peu d’entretien et avec un faible coût initial, offrant une solution non industrielle à un problème crucial et récurrent (e.g. dispositif portable d’assainissement de l’eau ou de recyclage des restes de nourriture, équipement de premier secours multifonction et facile à transporter et utiliser, ou encore dispositif numérique de traduction multi-langues instantanée, etc.).
• Il doit être pertinent, i.e. vraiment utile là où d’autres solutions sont plus coûteuses ou plus contraignantes ou qu’elles ont tout simplement échoué.
• Le projet doit répondre à des paramètres écologiques et de développement durable clairs.
• Il doit être guidé par l’idée de proposer une solution et non par l’appât du profit.

Sur Horyou, nous croyons que vos projets et actions sont sources d’inspiration ; c’est pourquoi ils doivent être mis en lumière et soutenus.

Le monde a besoin de solutions socialement innovantes en phase avec l’éthique globale et ce qu’elle implique ; des solutions qui supposent une réflexion théorique et des idées mais qui se concrétisent dans des propositions pratiques et utiles, dans le cadre de stratégies et de méthodes qui répondent efficacement et durablement au besoin de solutions appropriées.

Dans cette perspective, le SIGEF 2015 se présente comme la plateforme idéale pour optimiser la coordination et le réseautage des stratégies et actions de toutes les parties prenantes, et promouvoir des partenariats public/privé afin de faciliter la mise en place de solutions durables et aider à identifier et proposer des moyens concrets destinés à faciliter et appuyer les opportunités d’investissement dans tous les domaines. Il ambitionne également d’aider à développer des méthodologies et critères communs d’évaluation du rendement social des solutions d’innovation sociale et d’éthique globale proposées.

Vous bénéficiez de trois dates butoir pour soumettre vos projets :

• Première date: 15 août
• Seconde date: 15 septembre
• Dernière date: 30 septembre

La cérémonie de remise de prix se fera le 25 octobre. Trois projets y recevront :

Un Prix du Jury : 5 000 CHF Un Second prix : 2 000 CHF Un Troisième prix : 1 000 CHF

2014_10_23_SIGEF_PHOTOS_JORGE_5D_74

Pour participer et soumettre votre projet, il faut vous inscrire sur la plateforme Horyou en tant que membre ; une fois fait, il ne vous reste plus qu’à poster votre projet dans l’onglet “Projets”.

Pour plus d’informations et contact, cliquez ici.

Lors du Horyou Village organisé à Cannes, du 13 au 24 mai, de nombreuses organisations de notre plateforme étaient sur place pour présenter leurs activités au sein d’un espace dédié. Nous avons donc décidé d’aller à la rencontre de certaines de ces organisations afin d’en savoir un peu plus sur leur expérience au Horyou Village. Au-delà des interviews filmées que nous avons eues avec la plupart d’entre elles, nous avons réalisé une série plus spécialement dédiée à ce blog. Voici maintenant l’interview de Onpassealacte, qui promeut les initiatives positives et inspirantes réalisées par des cityens à travers le monde grâce à des interviews vidéo. Article Cover Photo

1. Décrivez-nous en quelques lignes votre association/organisation et comment vous avez découvert Horyou.

On passe à l’acte promeut des initiatives positives et a pour but de mettre en lumière les citoyens et les forces vives qui rendent le monde meilleur. Pour ce faire, nous réalisons des interviews que nous diffusons sur le site www.onpassealacte.fr. Après 10 ans d’activité, nous avons posté 700 initiatives et filmé 250 porteurs de projet. Aujourd’hui, nous sommes riches d’un important réseau de forces vives qui contribuent à faire progresser le monde. Nous sommes experts de cette citoyenneté constructrice. Nous connaissons les besoins des porteurs de projet et nous proposons d’être un relai pour inventer des moyens d’améliorer le pouvoir d’agir de cette communauté particulière de personnes. Nous avons découvert Horyou grâce à Alexandre Lecouillard, membre de l’équipe Horyou.

2. Vous êtiez présents pendant 3-4 jours avec votre organisation au Horyou Village lors du festival de Cannes. Qu’est ce qui vous a donné l’envie de participer à cette premiere édition?

Nous rapprocher d’Horyou et explorer les potentialités du festival de Cannes. C’était l’occasion de vivre une expérience hors du commun en allant à la rencontre d’un monde qui nous était jusqu’alors inconnu. C’était finalement l’occasion d’appliquer une des valeurs que nous défendons : aller à la rencontre de ce qui est différent de nous pour faire émerger les complémentarités.

3. Quel bilan tirez-vous de votre présence au Horyou Village? (Avez-vous fait des rencontres intéressantes?)

Nous sommes contents d’avoir participé et heureux des 3 interviews (Dr Georges Bwelle, Yonathan Parienti et Michel Baumann) vraiment intéressantes que nous avons pu réaliser. Nous avons été très bien accueillis au Horyou Village et il nous paraît trés judicieux de poursuivre l’idée de Yonathan de créer des passerelles entre ceux qui ont les solutions à nos problèmes de société et ceux qui ont les moyens de les réaliser. On a seulement trouvé dommage qu’il n’y ait pas eu autant de monde que ça qui passait par le Horyou Village. Une remarque pour les prochaines éditions serait peut-être d’accueillir plus de projets pour être plus représentatif de cette masse d’acteurs qui s’engagent. Nous sommes des milliers!

Onpassealacte4. Un moment phare pendant votre présence au Horyou Village ou plus généralement lors de ce Festival International du Film de Cannes?

La rencontre et l’interview de George Bwelle, le chirurgien, fut “puissante.” Il nous a épaté! Globalement, nous avons été très surpris par la profusion d’argent autour du Festival de Cannes. C’est une impression phare qui nous interpelle sur le fonctionnement de notre société. Si cet argent ne sert qu’à acheter des yachts, des suites d’hôtels et des voitures, c’est inquiétant par rapport au besoin d’argent constant des porteurs de projets qui améliorent le monde. Ils en ont tellement besoin…

5. Parlez-nous un peu de vos projets futurs pour votre organisation/association. Avez-vous un rêve, un souhait particulier pour les mois/années à venir?

Nous rêvons et oeuvrons depuis plusieurs années à la construction d’un outil de mise en synergie pour aider les porteurs de projet qui améliorent le monde. Nous développons aussi de multiples outils pour aider les porteurs de projets à émerger, se rencontrer et se développer (événementiel, plateformes numériques, formation, méthodologie de slow business…). Notre grand rêve c’est de réussir et pouvoir accompagner ce changement de société.

A ce propos,nous souhaiterions être encore plus en contact avec Horyou qui fait d’ores et déjà partie de la constellation de projets qui vont dans ce sens. En effet, nous sommes, aujourd’hui, persuadés que le meilleur moyen de progresser c’est l’union des forces.

Par Laurie Martin

Pour en savoir plus sur Onpassealacte, vous pouvez consulter leur site ou leur page sur Horyou ici.

More Stories

O que há em comum entre os grandes navegadores que descobriram novos continentes no século XV e os empreendedores de nossos dias? A inovação...