Les Fintech sont un nouveau modèle de la finance et un grand créateur d’emplois grâce à l’innovation technologique, notamment numérique. Quelle place occupent-elles dans l’économie lémanique ? Quelles sont les opportunités qu’elles fournissent ? Telles sont les questions débattues dans la Matinée Fintech, un événement organisé de l’Union Lémanique des Chambres de Commerce coordonné par BusinessIn, dont Horyou est media partner, en collaboration avec divers acteurs de la finance. La Matinée précède le Chambers Day, Convention des Chambres Internationales de Commerce en Suisse, qui se tiendra à Genève le 26 novembre prochain. Nous avons interviewé Suzanne Hraba-Renevey, organisatrice de la Matinée Fintech.

Last BusinessIn Fintech event took place in Geneva


Quel est le panorama fintech en Suisse ? Est-ce que l’écosystème est développé par rapport au financement et au développement du marché ?

Les fintechs sont en plein développement en Suisse et apportent une seconde vie au monde de la finance helvétique qui est passé par des re-positionnements majeurs. Elles font en effet souffler un vent nouveau sur l’industrie et apportent une visibilité internationale à la place financière, notamment avec des organisations telles que la Crypto Valley à Zoug et des services qui permettent d’accéder à des outils de financement, de gestion de fortune, trading, sécurité, impact social et comptabilité, affectant non seulement les banques mais également les entreprises et les individus.

Qu’est-ce que vous espérez de Matinée Fintech en termes de public et de qualité des débats ?

L’objectif de cette matinée est la visibilité de la place financière lémanique dans le contexte international du Chamber’s Day. Avec la diversité des outils présentés l’objectif est de montrer que les fintech ont un impact sur la place économique lémanique dans son ensemble, et d’encourager les entreprises à utiliser ces nouveaux outils pour booster leur business. 

Être un entrepreneur est devenu un rêve pour les nouvelles générations. Qu’est-ce qu’il y a derrière cette tendance ?

Les nouvelles générations aspirent à avoir un impact, plus qu’une carrière bien rémunérée garantissant un positionnement dans la société. Avoir de l’impact est plus à portée de main des entrepreneurs – dont c’est souvent la première motivation – avec la possibilité d’être créatif et de gérer sa propre vie professionnelle sans être intégré dans une grande structure qui ne respecte pas forcément vos propres valeurs. Bien entendu être entrepreneur cela signifie également être courageux, persévérant, assidu au travail, curieux et surtout servir les clients, et non se faire plaisir, une face cachée que ne voient pas forcément tous ceux qui se lancent dans cette aventure.

Vous organisez un speed dating et un espace pitch pour les startups – quelle est l’importance du networking et de la visibilité pour les entrepreneurs ?

Le réseautage et la visibilité sont clé pour les entrepreneurs, qui ont parfois tendance à sous-estimer cette partie de leur activité. D’où l’importance de s’entourer dès le début, et dans la mesure du possible, de personnes qualifiées dans le domaine du marketing et du business development.

Comment voyez-vous le futur des fintech en Suisse et en Europe ?

La Suisse est très bien positionnée dans le domaine des fintech, notamment grâce au track record d’acteur international de la finance qui est basé sur des valeurs tels que la confiance. la discrétion, l’efficacité, combinés à l’essor des technologies notamment issues des excellents hubs académiques tels que l’EPFL, et soutenus par un régulateur ouvert à mettre en place des bacs-à-sable permettant l’exploration de nouveaux outils tels que les crypto-monnaies.

Les fintechs ont cependant un essor majeur hors d’Europe notamment en Asie, et plus spécifiquement en Chine ou dans des pays en développement où des outils de paiements virtuels par exemple facilitent l’accès aux échanges économiques de personnes n’ayant pas accès à des comptes bancaires.

Le fondateur et PDG d’Horyou, Yonathan Parienti, sera un intervenant de la Matinée Fintech dans un débat moderé par Joan Plancade, journaliste Bilan, à 11h45. Inscriptions sur le site : https://businessin.ch/matin%C3%A9e-fintech-ulcc

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone

SIMILAR ARTICLES