Les villes intelligentes, l’énergie du futur et les objectifs de développement durable au menu de la 4e édition du Forum de l’innovation sociale et de l’éthique globale, organisé par Horyou au Kazakhstan.

Céremonie d'ouverture SIGEF 2017
Céremonie d’ouverture SIGEF 2017

C’est la ville d’Astana au Kazakhstan qui a accueilli la 4e édition du SIGEF, Forum de l’innovation sociale et de l’éthique globale. Première édition tenue en Asie centrale et organisée par Horyou, le réseau social pour le social good, elle s’est tenue le 5 septembre à l’Hôtel Rixos Président Astana, avec pour objectif de promouvoir et faire progresser les Objectifs du Développement Durable des Nations Unies dans le cadre de l’EXPO 2017, un des événements mondiaux les plus importants de l’année. Le SIGEF 2017 a accueilli un large éventail de conférenciers et de panélistes internationaux de haut niveau devant un public local et international qualifié, ainsi qu’un grand nombre d’internautes du monde entier, connectés à la retransmission en live streaming des sessions.

Les panels du SIGEF 2017 ont exposé un condensé intéressant d’idées et de propositions relatives à trois des défis les plus importants de notre époque : les villes intelligentes, les objectifs de développement durable et l’énergie du futur – ce dernier thème étant par ailleurs celui de l’EXPO 2017 Astana. En guise d’ouverture, Yonathan Parienti, fondateur et CEO d’Horyou, a déclaré : “Nous vivons dans un monde de consommation exacerbée à tous les niveaux et cela pèse lourdement sur les efforts de développement durable. Le SIGEF 2017 est une excellente occasion d’examiner et de partager des solutions pour redéfinir nos priorités et contribuer à accélérer sa mise en œuvre. Ici, nous sommes vraiment connectés pour le positif”. Dr. Li Ruohong, président de la China World Peace Foundation, fondateur du Jardin de la paix et directeur général de la Beijing International Peace Culture Foundation, a succédé à Yonathan Parienti sur scène pour souligner la forte aspiration mondiale à la paix dans un monde aux prises avec des tensions de toutes sortes. Optimiste résolu, Dr. Li Ruohong a souligné la forte corrélation entre une recherche harmonieuse de durabilité et une approche respectueuse des cultures et de la diversité pour façonner un avenir meilleur.

Dr Li Ruohong
Dr Li Ruohong

Le premier panel, “Villes intelligentes: villes de demain ?”, a examiné l’impact de la technologie et de la connectivité sur l’expansion inévitable de l’urbanisation, en soulignant la nécessité de construire des villes plus efficaces et durables. En direct du Kenya, Nicholas You, ancien conseiller de l’ONU pour l’habitat et co-président de Global Cities Business Alliance, a rappelé à l’auditoire qu’ “une ville intelligente met les personnes au premier plan et s’investit dans un apprentissage continu, où l’information est partagée en temps réel”. Lui ont succédé au pupitre Andrew Snowhite, Directeur exécutif du Pavillon des USA à l’EXPO 2017 et Pierre-Olivier Boyer, Directeur du Partenariat Stratégique chez Vicat Group. Les deux panélistes se sont faits les promoteurs d’une planification urbaine inclusive qui prend en compte les besoins des citoyens avant les intérêts corporatifs ou politiques.

Session villes intelligentes
Session villes inteligentes

La session “Villes intelligentes” a été suivie de deux panels consacrés aux “ODD (Objectifs de développement durable) en tant qu’opportunités multipartites”, des intervenants du secteur privé et des organisations internationales y ont pris la parole pour évaluer la dynamique des Objectifs de Développement Durable de l’ONU. Prenant la première la parole, Munkhtuya Altangerel, Représentante résidente adjointe du PNUD au Kazakhstan, a souligné les jalons des ODD en Asie centrale, affirmant que “des progrès remarquables ont été accomplis en matière de responsabilisation et de réduction de la pauvreté “, tout en admettant que “nous sommes toujours confrontés à des défis dans la région”. Son allocution a été amplifiée par le Dr Li Ruohong, de la China World Peace Foundation, ainsi que par Zhanar Sagimbayeva, spécialiste du suivi des enfants à l’UNICEF et Yonathan Parienti, fondateur et CEO d’Horyou, qui ont partagé leurs idées et leurs espoirs pour un avenir dans lequel nous voudrions vivre – et se sont fait l’écho de l’importance du legs que nous aimerions laisser aux générations futures.

Le second panel ODD a été animé par Yoshioka Tatsuya, co-fondateur et directeur de Peace Boat, Michael Eves, actuaire en chef du Swiss Re Group et Peter Biwott, CEO du Export Promotion Council Kenya. Leurs interventions ont tourné autour des opportunités que les ODD offrent au secteur privé ; les panélistes sont ainsi convenus que l’inclusion sociale devrait être la règle parce qu’elle profite à tous les acteurs de la société. De son côté, M. Biwott a insisté que “notre but ultime est de réduire la faim et de renforcer l’éducation”.

Session ODD
Session ODD

En résonnance avec l’Accord de Paris, la séance de clôture a été consacrée à “L’énergie du futur”, au cours de laquelle les intervenants ont eu l’occasion de partager leurs visions et perspectives sur ce grand défi pour l’humanité. Faisant valoir la conviction que l’entrepreneuriat social et les modèles d’affaires innovateurs sont de puissants outils pour promouvoir le changement positif, Yoshioka Tatsuya, conférencier principal, a présenté le cas Peace Boat, qui utilise les paquebots de croisière comme outil éducatif pour les études ODD. Pierre Kiala, directeur de la coopération internationale au ministère de l’Energie et de l’Eau de l’Angola et directeur adjoint du Pavillon de l’Angola, Kodzo Alabo, ambassadeur du Ghana en Russie, et Diala Beinke, ingénieur et conseiller en énergie, ont quant à eux fait part de leurs réflexions sur la nécessité de diversifier les sources d’énergie et de promouvoir l’éducation sociale pour parvenir à une consommation durable d’énergie.

Enfin, Yonathan Parienti a invité l’audience internationale du SIGEF 2017 à construire de meilleures perspectives d’avenir. “Le SIGEF est une source d’inspiration partagée. Nous pouvons réunir des personnes de tous horizons, de toutes nationalités et de toutes parcours de vie pour trouver des solutions pour l’avenir”, a ainsi déclaré, en guise de conclusion, le fondateur et CEO de Horyou.

Yonathan Parienti, fondateur et PDG Horyou
Yonathan Parienti, fondateur et PDG Horyou

L’événement a été retransmis en live streaming à plus de 250 000 adhérents d’Horyou dans 180 pays, ainsi qu’à la large audience des partenaires locaux et internationaux du SIGEF 2017.

Les panels du SIGEF 2017 ont été suivis d’une session de réseautage et d’un cocktail qui ont donné à tous les intervenants, ainsi qu’au public présent, l’occasion de “connect for good”. Enfin, les 6 et 7 septembre, Horyou a conduit la délégation internationale du SIGEF17 pour une visite officielle de plusieurs pavillons pays de l’EXPO 2017.

A propos d’Horyou

Horyou est le réseau social pour le social good. Par la technologie, l’innovation et la promotion de l’entreprenariat social, Horyou met en avant les interactions globales significatives de ses partenaires, organisations adhérentes, membres et personnalités. Via la plate-forme, l’appli et le Spotlight, première devise sociale mondiale pour l’impact, Horyou contribue à transformer les idées positives en actions concrètes, tout en développant des relations constructives en ligne et hors ligne. Accédez à www.horyou.com

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone